Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Récits d'Aurore

Anecdotes sur la vie d'une maladroite émérite (3) : parmi le décor

20 Août 2017 , Rédigé par Aurore Publié dans #anecdotes sur la vie d'une maladroite émérite

Anecdotes sur la vie d'une maladroite émérite (3) : parmi le décor

Vous attendiez une nouvelle anecdote et bien voilà ! Enjoy!

Parmi le décor

Malgré ma maladresse, il ne m’est pas encore arrivé de me casser un quelconque os et j’en suis plutôt contente. Je n’ai d’ailleurs que très peu de marques me rappelant celle-ci. Bon évidemment mes amies prennent un malin plaisir à se moquer gentiment de ma maladresse mais est-ce que je dois leur en vouloir pour autant, je pense que je ferais exactement pareil si j’avais une amie aussi maladroite que moi. Comme je le disais, je n’ai en réalité qu’une cicatrice me rappelant que je n’ai jamais été vraiment habile. Elle se situe juste entre mon menton et ma bouche, vous savez cet endroit qui est déjà naturellement enfoncé dans le visage. Ainsi, peu de personnes ont remarqué qu’elle existait avant que je ne leur parle de son existence. Aussitôt, ils veulent comprendre comment je me suis fait ça. L’histoire est plutôt courte et encore, il ne s’agit pas de mes propres souvenirs mais bien de ceux des personnes ayant assisté à cette scène.

 Je devais avoir quatre ans et j’étais ce jour-là chez ma meilleure amie, nous jouions comme tout enfant de façon bruyante et certainement désordonnée pour tout adulte tentant d’interpréter le but d’un jeu d’enfant. Nous avions décidé, je ne sais pour quelle raison, de courir autour de la table. Nous courions, courions et courions toujours. Sa maman dut certainement faire une remarque mais nous décidâmes de ne pas y prêter attention bien trop absorbée par notre jeu. Mais c’est alors que ce qui devait arriver arriva : je trébuchai et me retrouvai par terre. Jusque-là, vous ne voyez certainement pas où est le problème et vous avez totalement raison. Mais c’est maintenant qu’arrive la partie légèrement gore, donc âme sensible, je vous serai gré de passer votre chemin. Parce qu’en plus de heurter le sol, mes dents ont décidé de transpercer la peau située juste devant elles. Donc du coup, il a fallu me conduire à l’hôpital et me faire des points de suture. Mais évidemment, les événements empêchant le bon déroulement des opérations ont été plutôt nombreux. D’abord, il a fallu sonner à mon papa pour avoir un véhicule afin de me conduire là-bas. Ensuite, il a fallu trouver ma carte SIS (carte permettant de se faire soigner en Belgique et surtout d’être reconnu par l’assurance) qui évidemment était en possession de ma maman … au travail ! Finalement le tout récupéré, nous avons pu nous rendre à l’hôpital et faire recoudre cette vilaine blessure. Plus jamais, je ne cours sans raison autour d’une table !

 

Aurore, une maladroite depuis bien longtemps

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article